Définitions

Mise en recouvrement : Définition

Mise en recouvrement : définition

La mise en recouvrement peut avoir un double sens. En effet, cela dépend du positionnement que l’on prend. Ce n’est pas la même situation si l’on se trouve en mise en recouvrement en tant que débiteur ou en tant que créancier. Bien que, vu de l’extérieur, l’issue est la même, chaque perspective est particulière.

Mise en recouvrement

Une mise en recouvrement fait le plus souvent référence à la position du créancier qui souhaite procéder à une démarche de recouvrement sur les créances qu’il attend de la part de son débiteur. Cela signifie que le débiteur en question n’a pas payé une créance exigible, à la date convenue contractuellement. Vous pouvez décider de procéder à une mise en recouvrement de votre débiteur lorsque ce dernier n’a pas réglé sa dette à date échue.

Vous souhaitez entreprendre une mise en recouvrement de votre débiteur mauvais payeur ? Le plus simple, et efficace, reste encore de vous faire épauler d’un expert en recouvrement, comme RECOVRY. En effet, à moins d’être soit même un expert en recouvrement, c’est souvent un milieu qui effraie les professionnels. Mais pas de panique ! Le fait de passer par le biais d’un expert rend en réalité tout cela bien plus simple.

Si vous passez par RECOVRY par exemple, il vous suffira de créer votre compte en ligne, de déposer votre ou vos dossier(s) de recouvrement. Les experts en recouvrement RECOVRY se chargent du reste ! Vous pourrez même suivre à tout moment l’avancée de chacun de vos dossiers, dans sa phase amiable. Tout le monde peut ainsi faire appel à un service de recouvrement.

Avis de mise en recouvrement

À l’inverse, si vous vous trouvez dans la peau du débiteur en défaut de paiement, vous êtes susceptible de recevoir un avis de mise en recouvrement, de la part du créancier auprès duquel vous êtes endetté. Pas de panique là non plus, il peut arriver que vous ayez oublié de payer la créance due. C’est pourquoi, dans un premier temps, le recours au recouvrement amiable n’engage pas de poursuites judiciaires.

Mais attention, si vous n’êtes pas dans une situation financière critique, telle qu’un redressement ou une liquidation judiciaire, alors il est fortement conseillé de ne pas laisser traîner le recouvrement amiable trop longtemps. En effet, payer votre dette le plus tôt, vous évitera pour sûr des désagréments. Et en plus de cela, ne détériorera pas la relation commerciale que vous entretenez avec le créancier.

Evitez d’en arriver jusqu’à votre mise en demeure. A ce moment là, cela signifie que le créancier peut s’il le souhaite, procéder au recouvrement judiciaire de ses créances. Dans ce cas, vous serez assigné en justice, et vous pourrez alors vous faire saisir vos biens, ou vos revenus par un huissier de justice. Ce dernier est mandaté par le créancier, et est en possession du titre exécutoire attribué par le tribunal, s’il s’avère que vous êtes retenu coupable.