Recouvrement

Recouvrement de créances : La procédure amiable

La procédure amiable pour le recouvrement de créances

Les factures impayées peuvent parfois lourdement impacter la pérennité d’une activité. C’est pourquoi vous pouvez agir en ayant recours au recouvrement de vos créances. La procédure amiable est toujours à privilégier lors d’une démarche de recouvrement de créances. Elle a pour but de préserver au mieux les relations avec vos partenaires commerciaux.

Dans la théorie

Le recours le plus courant pour récupérer vos créances reste le recours à la procédure amiable de recouvrement de créances. Celui-ci reste toujours privilégié car c’est la démarche la plus avantageuse pour le créancier et le débiteur. Cela permet au créancier d’entreprendre une démarche de recouvrement sans forcément dégrader sa relation commerciale avec son client. C’est également la procédure la moins coûteuse, même en passant par un expert du recouvrement. Les frais restent moindres comparés à ceux engagés lors d’une procédure judiciaire ou lors d’un appel à un huissier.

Du côté du débiteur, cela lui évite un passage en justice et une possible condamnation. C’est également un moyen pour les deux parties de préserver leur image commerciale. En effet, le recours amiable est courant et ne concerne que le créancier et le débiteur. Lors de recours judiciaire, il est parfois plus difficile de contrôler l’effet médiatique que cela pourra avoir. Notamment par le bouche à oreille au travers d’un réseau de professionnels.

En pratique

L’objectif d’un recours à l’amiable consiste à procéder à des relances répétées et soutenues (sans jamais tomber dans le harcèlement moral) pour indiquer au débiteur son devoir de payer la dette due. Plusieurs relances seront effectuées avant de procéder à la mise en demeure de votre débiteur. La mise en demeure est en quelque sorte un dernier avertissement pour informer le débiteur de la fin de la procédure amiable. Par la suite, un huissier de justice ou le tribunal pourront être saisis.

Seulement après avoir respecté chacune des étapes de la procédure amiable, et sans paiement de la part de votre client, vous serez amenez à décider si oui ou non vous souhaitez poursuivre vers une démarche judiciaire. Le plus souvent, les recours judiciaires sont poursuivis si le non-paiement du montant de la créance peut entraîner un fort préjudice, voir un réel risque, pour l’activité du créancier.

Attention, vous ne serez pas en mesure d’entreprendre un recours à l’amiable si vous ne connaissez pas l’adresse de votre débiteur, des relances courriers et parfois physiques peuvent être réalisées. Dans cette situation, il faut procéder à une recherche de débiteur. RECOVRY propose également de se charger de l’enquête à votre place. Grâce à nos enquêteurs experts, les chances de retrouver l’adresse de votre débiteur sont élevées (dans plus de 68% des cas) : Recherche de débiteur.